dimanche 29 août 2010

Une espèce menacée : le bénévole associatif



Mais si, il y a encore des bénévoles dans les associations ! Seulement ils demandent de la reconnaissance, des moyens, et même des formations (cf. lien plus bas) !

Mais après tout pourquoi pas : les associations ne pourraient-elles pas être considérées comme des supports de formation "de proximité" pour accueillir des jeunes (ou moins jeunes) en recherche d'emploi ou d'évolution ? A condition que les responsables des associations soient eux-mêmes formés... à former les autres. Ca ne s'improvise pas.

Dans notre environnement rural et villageois il y a encore beaucoup d'associations (paraît-il) mais un certain nombre semblent en difficultés faute de "relève"... Il faut dire que l'âge moyen est élevé et que, des "djeuns", il n'y en a guère... Il faudra faire alors avec ces autres "jeunes" (rien à voir avec l'âge) qui sont des "pieds tendres" à peine arrivés dans la région : appartenir à une association c'est un bon moyen de "s'intégrer" dans la population locale.

A condition que les associations soient ouvertes, bien souvent il faut chercher la clef de la serrure longtemps... La "journée des associations" devrait être couplée avec celle de l'accueil des nouveaux venus... D'une pierre, deux coups ! Mais encore faut-il qu'il y ait des "journées" et des bénévoles pour les organiser !

http://www.place-publique.fr/spip.php?article5886
http://www.reseau-sara.org/reseau/fiches_membres/urba.html

1 commentaire:

mimibricoles a dit…

Cela fait déjà quelques décades que le bénévole se fait rare.
Mais ne remplace-t-il pas un peu trop facilement un emploi ? L'arbre cachant souvent la forêt.